Un divorce est un processus en grande partie administratif, pourvu que les conjoints ne le rende pas contentieux. Dans la plupart des cas, la procédure est achevée dans les deux à six mois. Le divorce par consentement mutuel  est un processus ou les époux décident de régler leurs différents ensembles.
Chacun d’entre vous peut nommer son propre avocat ou vous pouvez prendre un avocat commun, cela permet de diviser la facture par deux et d’avoir un conseil commun, dont le but est de trouver la solution la plus adaptée au couple. La loi de 2005 a réformé profondément le processus dit «  amiable », cette procédure réduit l’hostilité et encourage la communication.
En constituant un dossier ensemble, vous atteindrez un résultat qui répondra au mieux aux besoins de la famille toute entière. Votre relation avec votre ex-conjoint sera plus apaisée puisque vous communiquerez directement. Ceci est particulièrement important lorsque des enfants sont impliqués.
Dans cette procédure, il est plus facile d’identifier rapidement les questions importantes à traiter, ce qui permet de gagner du temps et d’éviter les dépenses liées à la préparation d’un dossier contentieux (huissier, rédaction d’assignation etc…). Vous pouvez être plus créatifs dans la proposition de solutions, vous écouter les uns les autres et être plus constructifs sur ce qui fonctionnera en pratique. Le processus est flexible, donc avec l’aide de votre avocat, vous développerez les décisions vous-mêmes – pour vous deux et pour votre famille.