Parfois, le divorce est demandé par un époux mais l’autre conjoint refuse de divorcer. Quelles sont les solutions ?

 

Quelles sont les solutions ?

Votre conjoint souhaite divorcer mais vous refusez. Vous avez plusieurs solutions :

  • Si vous êtes totalement opposé à l’idée du divorce, vous pouvez demander une autre procédure, celle de la séparation de corps. Les liens du mariage subsistent mais vous pouvez vivre séparément.
  • Vous avez reçu une requête en divorce par consentement mutuel, et une convocation devant le juge pour une audience de conciliation. Il est conseillé de s’y présenter. Pendant l’audience vous pouvez refuser de divorcer. Une ordonnance de non-conciliation est alors décidée par le juge.

A noter : En cas de rejet d’une demande de divorce par consentement mutuel, votre conjoint peut introduire une procédure de divorce pour faute ou pour altération définitive du lien conjugal. Dans ces cas, il n’a pas besoin de votre accord. Cependant, il devra prouver la faute ou que la vie commune a cessé depuis au moins deux ans.

 

Refus de divorcer du conjoint

Vous souhaitez divorcer mais votre conjoint refuse, il est conseillé d’envoyer une requête en divorce. Vous serez convoqué par le juge pour une audience de conciliation. Si une ordonnance de non-conciliation est prise, vous pouvez attendre deux ans et demander à l’issue de ce délai que soit reconnu le divorce pour altération définitive du lien conjugal.
Vous pouvez également essayer de prouver que votre conjoint a commis une faute pour déclencher une procédure de divorce pour faute.

Bon à savoir : La médiation familiale peut être recommandée pour tenter de renouer le dialogue avec votre conjoint et aboutir à un consensus.