Dois-je payer les frais de vacances en plus de la pension alimentaire ?

Posée par yves ,

bonjour Maitre. Mon compagnon verse une pension alimentaire pour ses filles . Son ex épouse lui impose de financer en partie les vacances d'été des enfants. Coût 300 euros en plus de la pension alimentaire

Est il obligé de payer les vacances d'été de ses filles ?

Merci Maitre pour votre réponse

La réponse du Cabinet OMER
il y a 4 ans
Bonjour Monsieur,

Les frais supplémentaires, et notamment ceux des vacances, peuvent être considérés comme non pris en charge par la pension alimentaire. Si le jugement ou la convention de divorce ne précise pas les frais auxquels elle participe, les époux doivent soit se mettre d'accord, soit retourner devant le juge aux affaires familiales pour demander de trancher la question, et peut-être de réadapter le montant de la pension alimentaire.

Concernant les vacances : en principe, la répartition des frais dépend de qui a décidé de ces vacances.
Si les deux parents se sont mis d'accord, par exemple d'envoyer leurs enfants en colonie ou en séjour linguistique, ils doivent tous les deux payer les frais des vacances. A charge à eux ensuite de choisir comment sont répartis ces frais :
- chacun paye la moitié de la somme,
- ils adaptent la répartition en fonction des revenus de chacun,
- un seul des parents prend en charge les vacances.

En revanche, si le choix de vacances vient d'un seul parent, il paye seul les frais engendrés.


Formulaire de devis gratuit et immédiat

Chargement en cours ...

Les informations que vous nous communiquez sont soumises au secret professionnel. Elles sont strictement nécessaires à l'établissement d'un devis détaillé et adapté. Elles seront enregistrées par le CABINET OMER et analysées uniquement au sein du service concerné par votre problématique. Le devis est établi par un logiciel édité et hébergé, en marque blanche, par un prestataire de confiance du CABINET OMER.

À ce titre, nous vous rappelons que vous disposez de Droits Informatiques et Libertés sur les données vous concernant (accès, effacement, opposition, etc.) et que vous pouvez les exercer à tout moment et gratuitement en contactant notre Délégué à la Protection des Données à l'adresse suivante : dpo@cabinetomer.fr. Les données seront conservées durant un délai de trois (3) ans, sauf en cas de contractualisation et sous réserve de l'exercice du droit à l'effacement par la personne concernée.

En savoir plus sur notre Politique de gestion des données personnelles.