Puis-je partir temporairement du domicile conjugal sans que cela soit une faute ?

Posée par pam,

Bonjour, j'aimerais savoir si c'est possible quitter le domicile familial au moins temporairement, sans que mon mari puisse m'accuser devant la justice d'abandonner notre maison familiale, Nous avons encore un enfant de 17 ans à la maison. depuis des mois nous nous disputons beaucoup, et ses propos, vont vraiment trop loin;..; c'est très difficile pour moi vivre ça au quotidien. Nous avons déjà parlé en divorce et sommes allés voir notre notaire qui nous à conseillé de parler avec un avocat. Avec mon mari, pas de discussion possible il ne prend rien au sérieux, portant il n'arrête pas de me provoquer. C'est pour cette raison que j'aimerais avoir le droit de quitter la maison au mois pour pouvoir réfléchir tranquillement et m'informer de tous mes droits. Merci

Divorcez en 1 mois à partir de 240€* TTC / Epoux
Devis gratuit et immédiat dans toute la France
La réponse du Cabinet OMER
il y a 3 ans
Bonjour Madame,

Il vous est possible de quitter le domicile conjugal. L'important est de pouvoir vous protéger et de constituer des preuves, pour contrer une éventuelle faute pour abandon de domicile.
Si vous souhaitez partir temporairement, cela ne constitue par une faute. Il vous faut alors prévenir des personnes de votre entourage (famille, amis, etc.) qui pourront ensuite attester qu'il ne s'agissait pas d'un abandon de domicile. L'idéal est également d'en informer votre mari, et par écrit (SMS, email, etc.).
Si vous souhaitez partir définitivement :
- soit vous tentez une dernière fois de trouver un accord avec votre mari, en rédigeant un accord écrit stipulant que vous partez, que vous l'en avez informé et qu'il est d'accord ;
- soit aucune discussion n'est possible. Dans ce cas, il est préférable de déposer une main courante le jour de votre départ. Et il sera éventuellement possible, si votre mari retourne ce départ contre fois, d'avancer que la vie commune était devenue insupportable et intenable du fait du comportement de votre mari.

Il est tout de même préférable de consulter plus directement un avocat, pour qu'il puisse examiner votre situation et ses détails.