Contactez-nous au 01.83.75.81.10 de 9h30 à 13h et de 14h à 17h30 prix d'un appel local

Pension alimentaire et impôts

La pension alimentaire est soumise à l’impôt sur le revenu. Qui doit la déclarer ? Peut-elle être déduite des impôts ?
 

La déclaration de la pension alimentaire

Le parent qui perçoit une pensionalimentaire doit déclarer celle-ci. En effet, les pensions alimentaires et revenus assimilés sont en principe soumis à l’impôt sur le revenu. 
 
La pension doit être déclarée : 
• À hauteur de ce que la personne qui vous la verse peut déduire
• Et si cette personne mentionne la pension en déduction sur sa propre déclaration.
Cependant il existe des cas d’exonération totale ou partielle selon la situation du parent qui reçoit la pension alimentaire. Par exemple, lorsque celui-ci a des ressources très faibles. 
 
Le créancier de la pension doit déduire lui-même les pensions alimentaires reçues, car ces montants ne sont jamais inscrits sur la déclaration de revenus pré-remplie envoyée par l’administration fiscale.
 

Déduction de la pension alimentaire

Le parent débiteur de la pensionalimentaire va pouvoir la déduire de son impôt sur le revenu. Il déduit le montant réel et justifié de la pension versée à l’enfant mineur. 
 
Le parent débiteur ne doit pas avoir la garde de l’enfant. Cette pension déduite doit être déclarée par le parent qui la perçoit. 
 
Bon à savoir : En cas de résidence alternée, la pension alimentaire n’est pas déductible car le parent débiteur bénéficie d’une majoration du nombre de parts.
 

A lire également sur la pension alimentaire et les impôts :