Contactez-nous au 01.83.75.81.10 de 9h30 à 13h et de 14h à 17h30 prix d'un appel local

Est-ce que la pension alimentaire est déductible des impôts ?

Lors d’un divorce, une pension alimentaire est versée au parent chez lequel réside l’enfant. Le parent qui la verse peut-il déduire cette pension alimentaire de ses impôts ?

Le principe

Même en l’absence d’une décision de justice et quel que soit l’âge des deux parties, la pension alimentaire est en principe déductible du revenu global de celui qui la verse et imposable entre les mains de celui qui la reçoit. Sous certaines conditions. 

Comment déduire la pension alimentaire ?

Lorsque la pension a été fixée dans la convention de divorce et qu’elle est versée pour un enfant mineur.
Ainsi la parent qui reçoit la pension va déduire l’intégralité de la pension dans la mesure où elle n’est pas excessive.
Les pensions versées aux enfants majeurs sont déductibles selon les principes généraux précisés ci-dessus. Dans la limite toutefois du plafond de déduction des pensions alimentairespar enfant et par an. 

A noter : Cette limite est doublée lorsque l’enfant est marié et que le débiteur contribue seul à l’entretien du jeune ménage.

En cas de garde alternée, les ex-conjoints se répartissent par moitié les avantages fiscaux auxquels les enfants ouvrent droit.
En principe, les contribuables ne peuvent alors opérer aucune déduction au titre des pensions alimentaires versées pour leurs enfants mineurs. En effet, ceux-ci sont pris en compte pour la détermination de leur quotient familial. Et les pensions alimentaires ainsi versées ne sont pas imposables au nom du bénéficiaire. 

A lire sur le même sujet :