Mon mari ne participe pas aux charges du ménage et me maltraite verbalement : que puis-je faire ?

Posée par annemarieb,

Maitre,

Avant d'entamer une procédure de divorce, pouvez -vous me dire dans quelle mesure il est légal qu'au sein de mon couple il n'y ait que moi qui assume toutes les charges afférant à la vie quotidienne, ainsi qu'à l'éducation de notre fille , et ce, depuis trop longtemps (18 ans). Je suis depuis peu à la retraite et je ne peux plus faire face seule à tout cela. Mon mari n'a jamais eu de salaire depuis que nous sommes mariés et il a une retraite de seulement 380 euros par mois . Ma retraite est plus confortable (2343euros); mais pas suffisante pour faire vivre trois personnes, d'autant que ma fille va commencer des études supérieures et que je n'ai droit à aucune aide.La retraite de mon mari est dépensée par lui même pour l'achat de cigarettes et de whisky (un de chaque par jour) et il est toujours à découvert sur son compte car pour cela il dépense beaucoup plus: environ 550 euros mensuels d'après mes calculs..................En plus de tout cela mon mari me maltraite verbalement au quotidien ; et c'est peu dire en quelques mots.Je ne suis plus capable de vivre ce qu'il me fait vivre.Que me conseillez vous de faire dans une telle situation?Je n'ai pas les moyens de payer un avocat; je ne divorce pas à cause de cela. Et mon mari s'oppose " violemment" au divorce.

Merci de votre aide ou de vos conseils qui peuvent m'éclairer.Je pourrais vous en dire plus ,mais pour l'instant je pense que vous pouvez cerner la situation, avec ces quelques éléments.

Dans l'attente de votre réponse ,recevez, Maitre , l'expression de mon profond respect.

Divorcez en 1 mois à partir de 240€* TTC / Epoux
Devis gratuit et immédiat dans toute la France
La réponse du Cabinet OMER
il y a 3 ans
Bonjour Madame,

Il y a plusieurs éléments que vous devez prendre en compte pour vous décidez et mettre fin à cette situation.

Pour la procédure de divorce : le refus de votre mari de divorce ne rend pas impossible le divorce. Vous pouvez déposer une demande de divorce seule, dans deux procédures :
- le divorce pour faute
- le divorce pour altération définitive du lien conjugal

D'après la situation que vous décrivez, vous avez tout à fait la possibilité d'entamer un divorce pour faute.Plusieurs fautes peuvent en effet être retenues par votre mari : absence de contribution aux charges du mariage (car même si le partage de moitié est impossible compte tenu de ses revenus, il doit y participer à hauteur de ses moyens et non pas dépenser les deniers communs en alcool et cigarettes), alcoolisme (qui a été retenu également comme une faute par la jurisprudence) et les violences verbales que vous subissez (que les violences soient psychologiques ou physiques, elle constitue une faute et une violation du devoir au respect entre époux).
Le plus important dans un divorce pour faute est de pouvoir prouver les fautes que vous avancez. Si les violences verbales peuvent être compliquées, son absence de participation aux charges et ses achats quotidien de cigarettes et d'alcool peuvent être plus faciles. Il est très important que vous trouviez rapidement un avocat qui vous conseillera pour la constitution du dossier.

Si le divorce pour faute s'avère compliqué, ou que vous craigniez cette procédure, vous pouvez choisir la procédure pour altération définitive du lien conjugal. Elle vous permet de demander le divorce sans le consentement de votre époux également. Lors de l'audience de conciliation, le juge vous autorisera à vivre séparément. Ensuite, vous devez vivre séparément, de façon continue, pendant deux ans. Une fois ce délai écoulé, une nouvelle audience permettra au juge de constater cette absence de vie commune et de prononcer le divorce.

Il est très important que vous trouviez rapidement un avocat pour vous aider. Si vous n'avez pas les moyens, vous pouvez demander à bénéficier de l'aide juridictionnelle. Vous pourrez bénéficier soit d'une aide totale, soit d'une aide partielle - prenant en charge donc une partie des frais engendrés par la procédure et notamment les honoraires d'avocat.
Vous pouvez faire votre demande dès maintenant. Si elle est acceptée, un avocat acceptant l'aide juridictionnelle peut vous être désigné.
Vous pouvez également chercher un avocat puis faire votre demande d'aide juridictionnelle. Assurez-vous bien qu'il l'accepte.