Puis-je négocier la pension alimentaire réclamée par ma femme au cours de notre divorce ?

Posée par Riboteau,

Bonjour Maitre,



Ma femme ayant abandonné le domicile et demandé le divorce sans me prévenir.

Je suis déjà convoqué à l'audience de conciliation le 15/05/2015 par courrier avec AR.

Celle ci ayant moins de retraite (830€) que moi ( environ 2000€) sollicite une pension au titre du devoir de secours de 300€.

Jusqu'à quand devrais je payer cette somme ?



Peut on négocier cette somme ?

Sachant que j'ai à charges tous les frais de la maison qui sera fini de payée le 05/12/2015.

Celle ci ne payant plus actuellement les 1/2 mensualités comme je le fais depuis sont départ officiel le 01/12/2014.

Enfin tout ça pour dire que je paie pour sa mutuelle, son assurance de voiture (CG encore à mon nom) les divers impôts et autres charges de la maison EDF EAU , téléphone et ma mensualité pour la Zoé que je lui avais acheté (200€/mois), il va rester me rester si elle ne paie plus pour la maison autour de 650€ par mois.

Celle-ci n'est pas opposée à ce que la jouissance du domicile conjugal me soit attribuée à titre onéreux. Un comble quand on sait que la maison nous appartient et que c'est elle qui à abandonné le domicile conjugal sans préavis le 13/11/2015.

Pour info, elle n'a aucune adresse fixe (elle a donnée au TGI l'adresse de notre fille sur Roanne qui est hébergée chez son copain)

A ce jour elle vit chez les uns et les autres, c'est sûr qu'avec ses 830€ + si je lui donne 300€ plus un loyer elle aura beaucoup plus que moi pour vivre.

Tout ça pour dire que mon cas n'est pas des plus simples et à savoir si je rentre dans le cadre de votre forfait.

Sachant qu'elle à l'aide juridictionnelle gratuite, combien devrais réellement payer

D'avance je vous en remercie.

Salutations distinguées

Alain Riboteau

06 60 24 75 48

Divorcez en 1 mois à partir de 240€* TTC / Epoux
Devis gratuit et immédiat dans toute la France
La réponse du Cabinet OMER
il y a 3 ans
Bonjour Monsieur,

Notre cabinet ne prend en charge que les dossier de divorce par consentement mutuel, ce qui n'est actuellement pas votre cas.
Nous ne pourrons donc pas vous représenter.

Concernant la pension alimentaire que réclame votre femme :
Un époux est effectivement en droit de réclamer une pension alimentaire au titre du devoir de secours, qui serait appliquer comme mesures provisoires. Une pension alimentaire prévue pour un époux ne dure que le temps de procédure. Le devoir de secours s'éteint avec le prononcé du divorce : elle n'a donc plus de raison d'être. En revanche, votre épouse pourra demander une prestation compensatoire, dont le but est de compenser la baisse de revenus subie suite au divorce. Son fondement et ses critères de fixation sont différents. Votre avocat vous aidera à y faire fasse en temps utile.

Concernant le montant demandé par votre épouse : il s'agit de sa demande auprès du juge. Mais c'est au juge ensuite de fixer le montant accordé à votre femme. Celui-ci tient compte des revenus et charges de votre femme, mais également des vôtres.
Il tient donc à vous et à votre avocat de démontrer tous les éléments que vous citez pour prouver qu'une telle somme serait excessive par rapport à vos revenus et à vos charges.
Le juge se chargera d'ailleurs de répartir les charges du ménage entre vous.
La somme demandée par votre femme n'est donc pas obligatoirement le montant qui lui sera accordé.