Ma femme m'a dissimulé qu'elle prenait un moyen de contraception : que puis-je faire ?

Posée par louveteau,

ma femme me cacher ses pilules contraceptives depuis le premier jour de notre mariage,nous qui voulions un enfant (soit disant) .elle est venu d’Algérie le 12 09 2013 tout de suite après avoirs obtenu sa carte de séjour elle est partie en Algérie pendant 3 mois et demi j'ai dû la menacer de porter plainte pour qu'elle revienne.que puis je faire merci de vos réponses

La réponse du Cabinet OMER
il y a 4 ans
Monsieur,

Il vous est possible d'entamer un divorce pour faute. Votre épouse n'a pas respecté plusieurs obligations matrimoniales, il vous sera donc possible de justifier cette procédure de divorce.
L'important dans le divorce pour faute est la question de la preuve : si vous souhaitez invoquer une faute, il faut la prouver.

Ainsi le fait que votre femme vous cachait le fait qu'elle prenait un moyen de contraception est une faute. Mais elle sera difficile à prouver.
En revanche, son départ de trois mois constitue un abandon de domicile conjugal, une faute que vous pourrez plus facilement prouver.

Si vous souhaitez engager une procédure pour faute, il est préférable de vous fonder sur l'abandon du domicile conjugal.
Cette procédure permet également d'obtenir des dommages-intérêts de votre femme, pour obtenir réparation du préjudice subi, suite à sa faute.


Formulaire de devis gratuit et immédiat

Chargement en cours ...

Les informations que vous nous communiquez sont soumises au secret professionnel. Elles sont strictement nécessaires à l'établissement d'un devis détaillé et adapté. Elles seront enregistrées par le CABINET OMER et analysées uniquement au sein du service concerné par votre problématique. Le devis est établi par un logiciel édité et hébergé, en marque blanche, par un prestataire de confiance du CABINET OMER.

À ce titre, nous vous rappelons que vous disposez de Droits Informatiques et Libertés sur les données vous concernant (accès, effacement, opposition, etc.) et que vous pouvez les exercer à tout moment et gratuitement en contactant notre Délégué à la Protection des Données à l'adresse suivante : dpo@cabinetomer.fr. Les données seront conservées durant un délai de trois (3) ans, sauf en cas de contractualisation et sous réserve de l'exercice du droit à l'effacement par la personne concernée.

En savoir plus sur notre Politique de gestion des données personnelles.