Ma femme ne donne plus de nouvelles, comment divorcer ?

Posée par Azerty,

Bonjour,



Je me suis marié le 14/03/2014 et depuis ce jour je suis en conflit avec ma femme après une dispute avec ma belle mère



Le mariage n'a jamais été consommé

Et ma femme a toujours refusé de venir habiter le domicile conjugal

Nous avons entrepris les démarches pour résilier le bail.



Je pensais faire un divorce a l'amiable via votre cabinet, mais ma femme ne donne aucune nouvelle.

Elle souhaite divorcé également mais la haine qui l'emporte, fait qu'elle se rétracte a chaque fois dans le but de me faire payer sa déception



Que puis je faire pour ce divorce ?

Quels sont les conséquences d'un mariage contentieux dans ma situation (pas d'enfant, nous n'avons jamais eu de rapport, pas de bien immobilier en commun, et elle a refusé le domicile conjugal)



Merci pour votre aide.

Divorcez en 1 mois à partir de 240€* TTC / Epoux
Devis gratuit et immédiat dans toute la France
La réponse du Cabinet OMER
il y a 3 ans
Bonjour Monsieur,

Un divorce à l'amiable nécessite une volonté des deux époux de divorcer et une entente suffisante pour pouvoir décider ensemble des conséquences du divorce.
Un divorce contentieux est sûrement plus adapté à votre situation. Mais ces procédures sont effectivement plus longues, et plus coûteuses.

Deux choix de divorce sont possibles, au vue de vos informations :
- le divorce pour faute : en effet le fait que votre femme vous ait refusé des relations sexuelles et l'absence de vie commune du fait de votre épouse peuvent constituer des fautes, car ne respectant pas les obligations matrimoniales.
- le divorce pour altération définitive du lien conjugal : cette procédure vous permet de déposer une requête en divorce seul, et de contrer le refus de votre femme de divorcer. Elle nécessite également une vie séparée de deux ans. Ainsi, une fois la requête déposée et l'audience avec le juge, vous devez attendre deux ans. Une fois le délai écoulé, et si aucune vie commune n'a été reprise, vous pouvez demander au juge de prononcer le divorce. Si cette condition est respecter, le divorce sera automatiquement prononcé.